top of page
  • Alexis

Comment consommer le miel brut?

Dernière mise à jour : 4 avr.

Si vous vous intéressez au miel et que vous recherchez des miels de qualité, vous avez certainement entendu parler du miel «brut». Il s’agit de miel qui n’est pas chauffé durant son extraction et qui n’est filtré que grossièrement. Et, bien évidemment, il n’est pas pasteurisé. Ainsi, il conserve toutes ses propriétés ainsi que toute les subtilités de ses arômes. En gros, du miel brut, c’est du miel de qualité supérieure.


Mais alors, pourquoi tous les miels ne sont-ils pas extraits et filtrés de cette manière? On pourrait en effet penser que tout le monde souhaite avoir du miel de la meilleure qualité. Certainement, mais il existe pourtant plusieurs raisons qui font en sorte que le miel brut commence seulement à gagner en popularité au Québec.


La première raison est simple : à partir des années 1950, nous avons été habitués à consommer du miel chauffé, et donc liquide (1). Lorsque le miel cristallisait («pognait en sucre», comme on dit), on avait l’habitude de le faire chauffer pour le rendre de nouveau liquide. D’ailleurs, il m’arrive parfois de me faire demander dans les marchés si le miel que je vends est encore bon! C’est une belle occasion d’expliquer aux gens ce qu’est un miel brut.


La deuxième raison pour laquelle on peut chauffer le miel est d’ordre pratique. Le travail agricole est chronophage : on travaille tout le temps! Or, chauffer le miel durant son extraction permet d’accélérer le processus. Autrement dit, ça coule plus vite dans les machines et dans les pots. Auparavant, quand on ne se rendait pas compte que cela affectait la qualité du miel, c’était une pratique répandue. Mais les choses ont bien changé : dans Lanaudière, par exemple, plusieurs apicultrices et apiculteurs proposent aujourd’hui du miel brut.


Un miel de pissenlit brassé en début de cristallisation présentera une texture crémeuse.

Ce type de miel ne reste liquide que durant les semaines qui suivent sa mise en pot. Ainsi, la plupart du temps, on le consomme sous sa forme cristallisée. La meilleure façon de le consommer sous cette forme? À la cuillère! C’est un peu comme prendre un bonbon, mais sans emballage en plastique. Il est aussi possible d’en intégrer de petites quantités à vos vinaigrettes en brassant énergiquement pendant une minute. Du côté des thés, tisanes et cafés, il suffit d’attendre que votre breuvage ne soit plus brûlant. Vous pourrez alors y dissoudre facilement du miel brut sans le cuire (donc sans en perdre toutes les propriétés). Pour le mettre dans une préparation sucrée où il sera de toute façon chauffé, vous pouvez le ramollir au four pendant que vous préparez le mélange à gâteau. Cela facilitera l’obtention d’un mélange uniforme.


Dans tous les cas, lorsque vous consommez un miel brut, prenez le temps de le savourer : les abeilles ont travaillé avec ardeur pour le fabriquer, et l’apicultrice ou l’apiculteur n’a pas compté son temps pour vous offrir le meilleur du miel. Consommer un miel local et brut, c’est un peu entrer en communion avec votre communauté.






28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page